Entrepreneurs : les principaux challenges en matière bancaire (et comment les surmonter)

En tant qu’entrepreneur, vous allez certainement rencontrer certaines difficultés vis-à-vis de votre trésorerie au démarrage de votre entreprise. Ces questions peuvent concerner vos besoins de financement pour acheter du nouveau matériel, pour embaucher plus d’employés, lors de dépenses imprévues, le paiement retardé de vos clients, etc Nous avons listé ci-dessous les cinq désavantages principaux que les petites entreprises ont vis-vis-vis de leur moyen de financement auprès des banques pour contrer ces aléas et nous allons vous expliquer comment les contourner.

Les fonds personnels ne sont pas suffisants

Les petits entrepreneurs préfèrent la meilleure stabilité contractuelle fournie par des prêts à court et long terme. La plupart du temps, les gérants de petites et moyennes entreprises ainsi que les fondateurs de startups doivent utiliser leurs fonds personnels doivent s’en servir en tant que garantie pour obtenir un prêt auprès des établissements bancaires. Lorsqu’ils proposent un prêt, les établissements de crédit demandent une sûreté, généralement une garantie personnelle ou une hypothèque sur un bien immobilier. La valeur de la sûreté exigée pour les micro prêts dépasse souvent le montant du crédit lui-même (jusqu’à 150% dans certains pays).

Les crédits et les découverts inflexibles

Le plafond des montants de cartes de crédit délivrées par les banques ne peut pas être modifié facilement. Si les employés ont besoin d’utiliser leur carte et effectuer une dépense importante, il reste compliqué pour eux de devoir appeler leur banque pour effectuer cette demande. Il existe plusieurs solutions de crédit à court terme pour aider les petites entreprises à couvrir leurs dépenses, telles que la facilité de caisse, l’escompte et le découvert. Cependant ces outils financiers présentés de nombreux inconvénients, notamment sur l’aspect financier. Ils sont souvent très coûteux et les banques les facturent en ajoutant des commissions et des taux d’intérêt.

D’autre part, un prêt bancaire est un produit à usage unique, utilisé pour une dépense spécifique en “une fois”. En général, les découverts ne peuvent pas être activé puis désactivés, et les banques traditionnelles font payer des frais élevés si l’entreprise dépassent le découvert autorisé. Dan le même temps, la plupart des néo banques , n’offrent pas de cartes de crédit et les découverts ne sont pas autorisés, donc les achats effectués en dessous du solde ne seront pas effectués.

Un compte bancaire pour entreprise n’est parfois pas suffisant

Les dépenses ne sont pas toujours prévisibles pour une jeune entreprise. La fluctuation des revenus pendant l’année ainsi que la croissance de l’entreprise rendent impossible l’utilisation seule des produits de débit. Il est en général difficile pour une entreprise d’obtenir un crédit d’une banque traditionnelle et de couvrir les dépenses de l’entreprise et des employés. La carte de crédit est certainement la solution la plus adaptée pour couvrir les dépenses de l’entreprise. En effet le crédit donne un grand avantage aux entreprises car elle s’accompagne de pleins de services complémentaires, et n’implique pas des commissions du à son usage. Les cartes de crédit permettent d’avoir une avance sur argent que les entreprises ne pourraient pas se permettre d’avoir autrement.

Des prêts bancaires longs et coûteux

Un prêt bancaire est souvent difficile à obtenir pour une petite entreprise ou pour une startup. En effet, ce type d’entreprise est considérée comme à haut risque par les banques qui sont parfois frileuses à l’idée de prêter de l’argent à ces structures qui n’ont pas d’historique financier et dont le business modèle peut parfois sembler fragile. L’entreprise doit donc monter un business plan très robuste et montrer sa viabilité sur le long-terme. En effet, les petites entreprises ne génèrent des bénéfices qu’après plusieurs années d’exercice. D’un autre côté, il existe d’autres moyens de financement que les petites entreprises peuvent considérer, comme les organisations de microfinancement et les campagnes de crowdfunding. Cependant elles doivent prendre en compte l’aspect du coût élevé mais également les délais d’obtention de ces fonds qui peuvent parfois être longs.
En dehors des systèmes public – privé, les établissements de crédit éprouvent souvent de la réticence à proposer des prêts à des créateurs d’entreprises. S’il le font, ils proposent normalement une ligne de crédit ou un découvert (avec des taux d’intérêt sensiblement supérieurs) au lieu de proposer des crédits à court ou moyen terme (avec des taux d’intérêt normaux). Les lignes de crédit représentent un risque beaucoup plus élevé pour les chefs d’entreprise, car elles sont plus coûteuses et peuvent être révoquées à tout moment par l’établissement de crédit.

Comment Everest peut vous aider à contourner ces obstacles?

Everest est un compte dédié aux entreprises, où il est possible d’envoyer et de recevoir de l’argent des clients grâce à un IBAN local, de suivre ses dépenses d’entreprise en temps réel et de gérer son flux de trésorerie grâce à un tableau de bord innovant. L’ouverture du compte est entièrement numérique et en ligne, et ne prend que quelques heures.
Les cartes de crédit Everest sont spécialement conçues pour les besoins des entreprises en terme d’aspect financier – limites de cartes de crédit flexible selon la carte utilisée, émission de cartes virtuelles pour les membres de l’équipe, possibilité d’effectuer des dépenses et d’obtenir des avances sur paiement grâce à un crédit flexible. Les cartes Everest permettent de mieux visualiser ses dépenses car elles fonctionnent comme des cartes de débit, où les dépenses sont directement reflétées dans le solde du compte pour une meilleure compréhension de ses finances.
Everest offre une flexibilité de paiement, car elle permet à l’entreprise d’effectuer ses dépenses d’entreprise et des les payer seulement à la fin du mois ou de les payer ultérieurement et ce jusqu’à une période de 45 jours. En fonction du profil de votre entreprise, il est également possible de se voir accorder une ligne de crédit. Cela permet de couvrir ses dépenses plus facilement et d’avoir accès facilement à un montant prédéfini par mois afin de mieux gérer les flux de trésorerie.
Si vous voulez en savoir plus sur les caractéristiques des cartes Everest, consultez notre page sur les cartes de crédit et de débit.

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur linkedin
Share on LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Share by email

Vous serez peut-être également intéressé par

Voulez-vous ouvrir un compte professionnel?