7 bonnes pratiques pour éviter les factures impayées

Vous avez certainement déjà connu cette situation délicate où, malgré vos nombreuses relances, le paiement n’arrive pas…. Face à l’impayé, l’entreprise est confrontée à un dilemme : maintenir une bonne relation commerciale ou protéger sa trésorerie ? Pour éviter d’avoir à choisir, la stratégie doit d’abord être préventive. Il existe de nombreuses façons d’éviter les mauvaises situations et nous vous partageons aujourd’hui 7 conseils simples et efficaces à appliquer.

1. Renseignez-vous sur vos clients.

Renseignez-vous sur vos partenaires commerciaux : consultez le registre du commerce, le cadastre, les banques et les agences de renseignements commerciaux. Grâce à une évaluation approfondie de la solvabilité, vous pouvez estimer si un client ou un prospect est fiable ou non. Il est préférable d’écarter les prospects ayant une mauvaise cote de crédit ou de convenir de modalités de paiement très claires.

2. Établissez une facture solide.

Fournir une facture correcte devrait être votre priorité. Si elle contient tous les éléments nécessaires, le document ne pourra jamais être préjudiciable aux mauvais payeurs, surtout si vous devez un jour aller au tribunal. Indiquez explicitement les dates d’échéance. Le délai de paiement indiqué sur une facture est généralement de 30 jours.

3. Proposez des échéances de paiement

Travailler avec un système d’échelonnement des paiements est une bonne chose pour votre client (il paie de plus petits montants), et pour vous (cela vous assure un flux d’argent régulier et vous évite de travailler gratuitement si les paiements cessent). Précisez le montant du premier acompte et la date de paiement + le montant des paiements ultérieurs et la date à laquelle ils sont dus. Décrivez aussi précisément le service fourni en échange de ce paiement. Vous pouvez faire preuve de créativité à cet égard. Par exemple, demandez un acompte de 50%, 30% à la livraison et le solde 15 jours plus tard.

4. Facilitez le paiement

Afin de simplifier le paiement de vos factures, il est impératif de fournir toutes les informations nécessaires aux paiements, comme le numéro de compte bancaire de votre entreprise ou le numéro du bon de commande correspondant. Cela peut paraître évident, mais c’est rarement le cas !

Avec Everest, vous disposez d’un IBAN dédié et pouvez le fournir à vos clients pour faciliter les paiements. N’oubliez pas de mentionner les informations de paiement dans la facture ou dans l’email. En effet, sans numéro de compte bancaire, le client aura des difficultés à payer sa facture !

5. Mettez en place des pénalités de retard

Si les clients ne respectent pas les délais de paiement, vous pouvez appliquer des pénalités de retard. Pour être dans votre plein droit, il faudra cependant que le délai de paiement soit clairement indiqué sur la facture et que le montant des pénalités soit mentionné dans vos conditions générales de vente, mais aussi vos factures.

6. Construisez une relation de confiance

Créez des liens d’amitié avec vos clients et vos fournisseurs. Établissez une relation. Faites en sorte qu’ils vous apprécient. Ces liens les inciteront à vous payer à temps pour que la relation perdure.

7. Envoyez des rappels de recouvrement

Si aucun paiement n’a été reçu dans les délais fixés par votre entreprise, la meilleure façon d’obtenir une réponse est de relancer le client. Vous avez 3 possibilités pour entrer en contact avec le client :

  • le téléphone
  • le courrier électronique
  • le courrier.

 

Si, malgré plusieurs relances, une facture reste impayée, vous pouvez recourir à une agence de recouvrement amiable. Soyez clair sur vos conditions de paiement lors de l’envoi de votre offre, cela vous permettra de justifier l’envoi de votre relance aux clients les plus probables.

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur linkedin
Share on LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Share by email

Vous serez peut-être également intéressé par

Vous souhaitez ouvrir un compte Everest?