Les paiements sans contact,
un geste barrière contre le COVID-19

Les autorités sanitaires et les gouvernements préconisent l’utilisation du paiement sans contact pendant cette pandémie afin de réduire les risques de transmission par l’argent. Le paiement sans contact est un geste de distanciation sociale et donc un geste barrière a adopté.

Depuis décembre, un virus, COVID-19, s’est propagé dans le monde entier, de la Chine à plus de 180 pays. Compte tenu de la situation actuelle, les habitudes de vie et de consommation sont en train de changer. Une distanciation sociale a été établie. Cette technique contribue à la réduction des risques sanitaires. Mais alors, comment réduire les contacts avec les objets et les personnes lors de nos sorties ? Après tout, les entreprises et les consommateurs aussi doivent toujours être payés et pouvoir payer. En France, 28 % des achats sont effectués en espèces, tandis qu’en Allemagne, 70 % des achats sont effectués en espèces. On peut se demander s’il existe un risque de transmission par l’argent liquide.

1. Les paiements sans contact privilégiés par les entreprises

L’OMS, ainsi que toutes les institutions bancaires, conseillent de favoriser le paiement sans contact. Le gouvernement français a également envoyé un courrier électronique aux entreprises recommandant ce type de paiement. En effet, 60 millions de cartes sont équipées de la technologie sans contact et 1,5 million de terminaux sont sans contact. Ce mode de paiement est donc très populaire et accessible à un grand nombre de personnes. La transmission possible du virus présent sur les billets et les pièces suscite des inquiétudes.

2. L’argent liquide, un vecteur de contamination

En outre, certains pays ont décidé de confiner leurs devises reçues à la banque pendant plusieurs semaines afin d’éviter tout risque éventuel. Mais les transactions en espèces posent également un autre problème, car on peut aussi toucher les mains de l’autre personne. Et nous savons que les mains peuvent être un vecteur de contamination. De plus, taper le code de sa carte bancaire sur le terminal peut également être risqué, car il n’est pas nécessairement désinfecté après chaque client. On peut donc considérer le paiement sans contact comme un geste barrière, et donc de distanciation sociale. Dans tous les cas, il est conseillé de se laver les mains régulièrement, surtout si vous avez touché des objets dans des lieux publics.

3. Le paiement sans contact : un geste barrière

Enfin, le paiement sans contact réduit le temps d’attente à la caisse et, comme on le sait, les mesures prises actuellement par les magasins allongent les files d’attente. Cela profiterait à tous en termes de réduction du temps et des risques. En effet, rester au même endroit avec un groupe augmente les risques. En outre, il s’agit d’un geste assez simple, puisqu’il ne nécessite aucune manipulation, et donc aucun contact avec des matériaux potentiellement contaminés. Le seul problème qui pourrait être rencontré avec ce type de paiement est le plafonnement du montant. En effet, en France, les montants des paiements sans contact sont limités à 30€. Cependant, des solutions sont mises en place par les distributeurs de cartes comme MasterCard, qui relèvent les plafonds de paiement de ses cartes. Avoir une carte MasterCard serait donc plus pratique pour les adeptes du paiement sans contact.

Comment Everest peut vous aider dans vos paiements sans contact?

Everest est la carte idéale pour votre entreprise et pour les membres de votre équipe, ainsi que pour les paiements numériques. Vous avez la possibilité de commander plusieurs cartes d’entreprise en ligne et autant que nécessaire à partir de votre tableau de bord. De plus, vous pouvez émettre des cartes virtuelles instantanément et donc sans aucun contact. Pendant cette période de confinement, cela pourrait être pratique pour ceux qui travaillent à domicile et qui ont besoin d’acheter en ligne de manière sûre et fiable. Vous avez également la possibilité de lier votre abonnement en ligne à une carte virtuelle dédiée ; cela pourrait être pour votre plateforme de CRM, pour votre abonnement internet, et bien plus encore.

Que vous soyez ou non un adepte du paiement sans contact, ce virus nous demande d’être plus prudents et d’adapter nos habitudes de consommation afin de protéger le plus grand nombre de personnes de toute contamination éventuelle.

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur linkedin
Partager sur LinkedIn

Vous serez peut-être également intéressé par

PME : Comment créer sa boutique en ligne

Le coronavirus oblige les entreprises à fermer leurs portes alors que les gouvernements du monde entier s’efforcent d’interdire ou de limiter les contacts sociaux...

Comment déployer un lieu de travail numérique en situation d'urgence?

Face à la propagation du coronavirus, les gouvernements demandent aux entreprises de promouvoir des arrangements temporaires de télétravail...

Startup Apéro : le rendez-vous des entrepreneurs (même en ligne)

Le 11 février, Denis Kiselev, fondateur et PDG de SnapSwap, créateur d’Everest, est monté sur scène pour partager son inspirant voyage de la Silicon Valley au Luxembourg...

Vous souhaitez ouvrir un compte Everest?